Éjaculation précoce : Causes, solutions et traitements existant

Éjaculation précoce : Causes, solutions et traitements existant

Les problèmes d’érection sont courants chez les hommes. Pratiquement tous les hommes éprouvent des difficultés occasionnelles à contrôler l’éjaculation. Dans de nombreux cas, il s’agit d’un état temporaire qui disparaît avec un simple traitement ou simplement en étant patient. Dans d’autres cas, il s’agit d’un problème progressif qui peut nuire à l’estime de soi et affecter directement sa relation amoureuse. Cela nécessite donc parfois un traitement médical spécialisé.

Si un homme a de la difficulté à contrôler son éjaculation plus de 25% du temps, il est considéré comme souffrant d’éjaculation précoce.

Auparavant, on pensait que les problèmes d’érection étaient « uniquement dans la tête ». En général, on donnait aux hommes des conseils qui ne faisaient pas grand-chose pour les aider, comme « ne vous inquiétez pas » ou « détendez-vous et ça ira mieux ».

Aujourd’hui, les traitements médicaux sont très efficaces lorsque le problème n’est pas temporaire et que la confiance augmente.

Habituellement, la cause est due à des facteurs physiques qui nécessitent des solutions médicales.

L’éjaculation précoce (lorsque l’orgasme arrive rapidement) est différente de l’impuissance, et bien que les érections sont également plus brèves, au fil du temps, la courte durée d’une érection peut finir par produire une diminution de la circulation sanguine dans le pénis qui finit par se transformer en troubles de l’érection.

Si cela vous est arrivé plusieurs fois de suite, n’hésitez pas à consulter un andrologue, plus tôt vous prendrez des mesures pour résoudre l’éjaculation précoce, plus il vous sera facile de vous soigner vous-même.

Est-ce fréquent ?

L’éjaculation précoce est un problème sexuel très courant chez les hommes. Beaucoup de gens se sentent dépassés et perdent leur estime de soi.

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

Chez certains hommes, elle est due à des causes physiques et chez d’autres à des causes psychologiques. Parfois à cause des deux.

Les causes physiques

La cause physique la plus commune est une hypersensibilité du gland. Lorsqu’il y a pénétration, le gland se voit couvert de peau, ce qui apporte chaleur et humidité. Cette zone très érogène est donc fortement sollicité et amène donc à l’orgasme très rapidement. Pour éviter cela, il est bon de découvrir le gland régulièrement afin qu’il soit sollicité et ainsi perdre sa sensibilité.

Dans certains cas, une opération du phimosis ou la suppression du frenulum met directement fin au problème.

operation prepuce ejaculation precoce

Les causes psychologiques

Dans les cas psychologiques, il faut noter que le contrôle de l’éjaculation se trouve dans la tête et non dans le pénis :

Facteurs qui peuvent causer l’éjaculation précoce :

Mauvaise habitude

Beaucoup de gens reprochent à leur pénis d’être des éjaculateurs prématurés, mais ce n’est pas comme ça que cela marche. Le problème est dans le cerveau car il perçoit et gère les impulsions sexuelles liées à l’excitation physique et mentale.

L’esprit est chargé de créer des fantasmes sexuels, qu’ils soient positifs ou négatifs. L’une des causes de l’éjaculation précoce est la mauvaise éducation des adolescents sur la masturbation, qui est encore considérée comme une « mauvaise habitude » et même comme un péché dans certaines religions. Les adolescents se masturbant de nombreuses fois par semaine ont comme objectif de jouir le plus rapidement possible via des films pornographique. A force, le cerveau humain enregistre le schéma et reproduit ce dernier lors d’un rapport sexuel réel.

Dans la masturbation, il n’y a aucune excitation extérieure en l’absence de partenaire, il faut donc imaginer dans l’esprit de l’homme pour s’exciter et ainsi obtenir l’érection nécessaire. Cette auto-excitation, ou plutôt surexcitation mal gérée dès l’enfance, dans laquelle la personne tente de devenir mentalement surexcitée afin d’éjaculer le plus tôt possible, est la cause principale de l’éjaculation précoce.

Tension ou nervosité

L’inexpérience ou la tension au moment de la pénétration, peut provoquer une éjaculation prématurée.

Lorsque cela s’est déjà produit plusieurs fois, certains éjaculent même pendant les préliminaires. Le niveau élevé d’anxiété dont souffrent ces patients lorsqu’ils ont des rapports sexuels contribue à aggraver et à perpétuer le problème. La cause des rapports sexuels se détériore et le patient pense plus à son problème qu’au plaisir.

Le stress, l’excès de désir non satisfait et les mauvaises habitudes sexuelles jouent donc un rôle primordiale lors du rapport sexuel.

Quels traitements contre l’éjaculation précoce ?

Il existe des traitements efficaces contre l’éjaculation précoce. De nos jours, il est possible d’obtenir, avec un traitement médical, un retard de l’éjaculation, le patient est donc aidé par le traitement pour s’habituer progressivement à de longs rapports sexuels pour au final, retrouver sa sexualité.

Traitement 1 : le gel retardateur Emla

creme ejaculation precoce emlaLe gel retardateur Emla est reconnu comme l’un des meilleurs traitements pour guérir l’éjaculation précoce. Il contient un léger anesthésique qui retarde la sensation de plaisir. Il est délivré sur ordonnance en pharmacie ou sur internet pour éviter les allergies dans la zone sensible du gland.

Mode d’emploi de la crème Emla :

  1. Ouvrir le sachet de gel monodose.
  2. Appliquer sur le gland et le corps du pénis.
  3. Lavez-vous les mains
  4. Attendre 10 à 15 minutes.
  5. Lavez soigneusement le gland et retirez le reste du gel du pénis.
  6. Procédez au rapport sexuel

Il est important que vous respectiez bien le temps d’absorption du gel, si celui-ci dure plus de 15 minutes dans certains cas, il peut causer une impuissance en raison de l’absence de sensation dans le pénis. Il est également important que vous laviez bien votre pénis, car s’il reste du gel, il peut engourdir le vagin de votre partenaire.

Traitement 2 : le vasodilatateur Priligy (dapoxétine)

vasodilatateur priligy ejaculation précoceCe traitement médical est basé sur l’application de Prostaglandine E1 (PGE 1), le Priligy est un médicament vasoactif qui permet de maintenir et de prolonger l’érection après l’éjaculation. Il est appliqué à la base du pénis quelques minutes avant les rapports sexuels, produisant une érection durable qui ne tombe pas après l’éjaculation, obtenant ainsi deux effets très importants :

  1. Pour donner une grande satisfaction sexuelle au couple à chaque fois qu’ils l’utilisent, de sorte que l’anxiété causée par ce problème est réduite, et ce dès la première application.
  2. Diminuer la sensibilité de la muqueuse du gland, car le frottement contre les parois vaginales, beaucoup plus longtemps que d’habitude (même après l’éjaculation), provoque une insensibilité à cette zone.

Le traitement pharmacologique fait progresser très rapidement et le patient fait face à la relation, avec l’assurance de pouvoir satisfaire pleinement sa partenaire.

Traitement 3 : les anti-dépresseurs

Il a été démontré que certains antidépresseurs ont comme effet secondaire de retarder l’éjaculation. Ils sont donc utilisés pour le contrôle temporaire de l’éjaculation précoce. Le traitement dure habituellement un mois maximum et il est recommandé de prendre un comprimé par jour au petit-déjeuner.

Reagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *